1796

Originaire de Portet, la famille Gaubert, au cours du XVIII ème siècle, fait fortune dans le commerce et l’armement des navires. Vers 1796, le négociant Gaubert souhaite agrandir sa maison champêtre et en faire une importance exploitation viticole. Il en confie les travaux à l’architecte Gabriel Durand, collaborateur de Victor Louis, qui dirigea la construction du Grand Théâtre de Bordeaux. Durand conserve la construction originelle – également du XVIII ème siècle – l’agrandit et aménage un parc dans lequel il édifie un vaste ensemble de dépendances destinées à assurer la marche du domaine.

 

1992

Située au centre de Portets, cette demeure aurait pu disparaître sous la pioche des démolisseurs-lotisseurs. Heureusement pour la commune et la région des Graves, son classement à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques et son rachat par Dominique Haverlan en 1988, a permis la sauvegarde de cet édifice et la remise en état du vignoble.

2004

Le vignoble de Pessac Léognan est créé en 2004 avec l’acquisition en fermage de Château Pontet Caillou, vignoble contigu au Domaine de Chevalier. La création de ce vignoble est le résultat d’une heureuse rencontre entre Dominique Haverlan, un viticulteur entreprenant, et Francis Dumigron, sylviculteur, qui souhaitait voir la création d’un vignoble en AOC Pessac Léognan sur une parcelle de pins décimés par la tempête de 1999.

 

2010

En 2010, Dominique Haverlan acquiert une nouvelle propriété : Le Château Haut Pommarède où il rénovera la bâtisse et replantera le vignoble dans les années qui suivent.

2011

C'est avec une grande émotion que Dominique Haverlan a repris la conduite du vignoble de Montesquieu (Château de la Brède) en 2011.

Aujourd'hui, il s'investit dans ce vignoble avec beaucoup de plaisir et aussi beaucoup de respect pour ce site magnifique, chargé d'histoire.

Désormais, c'est dans la ferme modèle, sa "ménagerie", que Montesquieu fit bâtir avec son fils vers la fin de sa vie, que le vin du château de la Brède sera élevé et proposé au public.